Retour à la page d'accueil

Imprimer Envoyer  un ami

VAE : cadre légal et valeur ajoutée

La Validation des Acquis de l’Expérience permet d’obtenir la totalité d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un Certificat de Qualification Professionnelle à partir des seules expériences professionnelles et extraprofessionnelles.

Institué par la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002, le principe de la VAE est inscrit dans le code du Travail et le code de l’Education « comme un droit individuel à la reconnaissance de l’expérience ».

Un dispositif pour tous à forte valeur ajoutée


> qui est concerné ?

Tout salarié ayant au moins 1 an d’expérience professionnelle et/ou bénévole, en rapport avec la certification souhaitée

L’activité ait été exercée de façon continue ou non, à temps plein ou à temps partiel et dans différentes structures.

> atouts pour l'entreprise / le salarié

Pour l'entreprise : la VAE confirme le professionnalisme des collaborateurs, permet de motiver et fidéliser les salariés. Elle pérennise ses savoir-faire, valorise ses collaborateurs et accompagne les mobilités internes.

Pour les salariés : la VAE reconnaît et certifie les parcours professionnels des salariés. Elle valorise ainsi leurs compétences.
 

Certifications et procédures d'évaluation

> certifications possibles via la VAE

Une certification professionnelle atteste d’une "qualification" c'est-à-dire de capacités à réaliser des activités professionnelles dans le cadre de plusieurs situations de travail et à des degrés de responsabilités définis dans un "référentiel" :

  • Diplômes / titres à finalité professionnelle, délivré par l'Etat
  • Titres / diplômes délivrés par les organismes consulaires ou par les organismes privés
  • Certificats de Qualification Professionnelle conçus par une branche et inscrits au RNCP

 

> procédure d'évaluation

Les modalités d’évaluation diffèrent selon l’organisme ou l’institution qui en est responsable. Il existe deux types de procédures :
 

  • procédures déclaratives : le jury évalue le candidat à partir d’un dossier dans lequel il décrit les activités réalisées et formalise son expérience.

  • procédures de "mise en situation" : le jury évalue le candidat à partir de mises en situations professionnelles réelles ou reconstituées.


 

Image principale: 
contactez-nous
header

SUR LE MÊME SUJET

footer
Voir nos témoignages